Nouvelle activité de réseautage avec le projet PASTUCAR

PASTUCAR est un projet de diffusion visant à transférer et unifier les connaissances issues du travail d’experts, d’agriculteurs et de gestionnaires du secteur agro-élevage sur les bonnes pratiques de gestion qui favorisent la préservation et l’accumulation de carbone dans les pâturages, ainsi que la fertilité des sols, la conservation de la biodiversité et l’atténuation des

Un projet de pointe. On parle de nous dans le journal italien La Stampa

Hier, dimanche 1er novembre 2020, l’édition Aoste du journal La Stampa a publié un article dédié à notre projet. L’article s’intitule « La salute dei pascoli alpini si monitora dallo spazio con l’intelligenza artificiale » (La santé des pâturages alpins est surveillée depuis l’espace grâce à l’intelligence artificielle) et raconte comment nous utilisons des images satellites pour

PastorAlp aux Assises Euro-Alpine du Pastoralisme

Le jeudi 8 octobre, à Grenoble, Camilla Dibari a présenté notre projet dans l’atelier « Les Alpes et l’élévage pastoral, Laboratoires de transition », au sein des Assises Euro-Alpines du Pastoralisme. Le titre était: « Projet Life Pastoralp Vulnérabilité des pâturages et stratégies d’adaptation aux impacts du changement climatique dans les Alpes, Parc National du Grand Paradis et

Visite du Parc National de Gran Paradiso

Du 6 au 8 juillet, l’équipe du projet s’est engagée à Noasca pour l’action C6 (Stratégies d’adaptation réalisables: identification et test sur des zones pilotes). Deux pâturages bordant les bois de mélèzes (Larix decidua) et de Frêne élevé (Fraxinus excelsior) ont été visités avec les membres du projet du parc national du Gran Paradiso. Pour

Covid-19 n’arrête pas notre projet

La pandémie qui affecte le monde entier, et si gravement nos pays, a touché tous les aspects de notre vie individuelle et collective. Le secteur agricole et de l’élevage, ainsi que le secteur médico-sanitaire, n’ont jamais cessé. Grâce à l’engagement de tous les collaborateurs, en effet, la chaîne d’approvisionnement n’a jamais été interrompue, ce qui